Un réseau européen, jusqu’au Pacifique. 

Des traces demeurées vivantes
Dans la plupart des lieux où Stevenson est passé, les traces de ce passage sont demeurées vivantes. Elles s’alimentent à l’imaginaire de ses romans qui parlent de trésors cachés, de batailles de pirates ou, plus simplement, les villes et les villages traversés conservent la mémoire de rencontres : ici, le souvenir d’un âne, ailleurs, la rencontre avec Fanny, qui l’accompagnera jusqu’à la fin de sa vie, là, un accostage en canoë, là-bas l’écriture d’une partie d’un ouvrage. Sans se concerter, des initiatives locales sont nées autour de ces souvenirs. Certaines ont connu un très fort développement comme dans les Cévennes dans le sud de la France autour des ânes et de la randonnée, d’autres ont cherché à faire revivre des histoires de pirates ou de chasseurs de trésor comme à Bristol, certains ont entrepris des voyages en canoë de la Belgique au nord de la France. Dans le nord de l’Ecosse, une association a développé des randonnées pour permettre à des jeunes en difficulté de reprendre confiance en eux-mêmes.

La volonté de partage
Progressivement, ces associations et ces groupes se sont rapprochés et ont décidé en 2013 de se fédérer autour de valeurs communes :

  • Ouverture aux autres, découverte des richesses des territoires, soutien aux minorités, rapprochement des peuples européen et tolérance
  • Protéger et valoriser les patrimoines culturels et naturels, locaux et européens des territoires traversés par Robert Louis Stevenson et ainsi participer au développement économique et social de ses territoires
  • Partager les expériences et les bonnes pratiques
  • Favoriser le tourisme culturel comme vecteur de développement durable des territoires
  • Lier dans une même dynamique des approches culturelles, environnementales et économiques.

Développant des échanges, partageant des projets, proposant des initiatives communes, ce réseau s’est conforté au fil du temps.

n_32469_w

Le réseau européen comprend actuellement 15 partenaires et devrait s’élargir aux pays de Loire, à la Suisse. Des échanges s’esquissent avec les Etats-Unis comme avec l’Océanie. Son siège est à Fontainebleau. L’équipe du bureau du réseau est composé comme suit :

Président : Michel LEGROS
Vice-président belge : Marc LEGEIN
Vice-président britannique : Ian GARDINER
Vice-président français : Christian BROCHIER
Trésorier : Ian FULLER
Secrétaire : Elisabeth JUBE

Téléchargez les dernières newsletters du Réseau :

– Mars 2016 : version française, version anglaise

– Février 2014 : version française, version anglaise

– Juillet 2014 : version française, version anglaise